Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|
Tu ne peux pas mourir ... [PV Luciole]
avatar
Messages : 352
Date d'inscription : 26/05/2018
Akira
Lune Mauve
Age - 19 ans
Univers - Samurai Deeper Kyo
Camp - LES IXA'TAKANS (pour le moment)
Attribut Lunaire - Glace
Inventaire
Deux sabres
Voila maintenant quelques semaines qu'Akira est à Arcadia. Disparaître du Japon a sans doute été l'épreuve la plus étrange qu'il a du passer. Pas la plus difficile, mais la plus étrange. Ce n'est pas la première fois qu'il se retrouve seul, sans ses frères d'armes, après tout, les Quatre Sacrés du Ciel ont déjà été séparés. Akira a tout fait pour les rassembler, presque avec succès … Disons que c'était en bonne voie, grâce à une succession d’événements assez inattendus … Mais …. Maintenant, c'est un Monde qui les sépares. L'objectif du jeune aveugle n'a pas changé, juste que la tâche est plus ardue. Ceux qui connaissent Akira savent que pour lui, rien n'est inaccessible, il ne connaît pas le mot « abandon ».

La vie à Ixa'Takan lui offre un peu de sérénité, bien mérité suite aux combats qu'il était entrain de mener sur les Terres Mibus avant de se retrouver à Arcadia. Une chance qu'il soit arrivé dans un continent spécialisé dans les plantes médicinales. Ainsi le corps blessé d'Akira a rapidement été prit en charge. Son soigneur est resté silencieux face à ces blessures sérieuses ainsi que la vue des multiples cicatrices qui ornent son dos, des plaies fermées et vieilles. Pourquoi un homme aveugle est autant blessé ? Ah ça … Ses vêtements de Samurai et les deux sabres qui l'accompagnent donnent une bonne partie de la réponse. Sa cécité n'a jamais été pour lui un handicape, mais plutôt un moyen de devenir encore plus fort. C'est chose faite.

S'adaptant plutôt bien à son nouvel environnement, Akira a acquit une petite maisonnette, construite au pied d'un arbre, à la lisière de la forêt. Il y a juste le stricte nécessaire, mais le jeune adulte a du mal à vraiment s'installer au même endroit, rester poser. Depuis que son village a été brûlé il y a 5 ans, il n'a jamais réellement retrouvé de foyer. Sa famille … les 4 sacrés du ciel, ainsi que Kyo. Une équipe qui a toujours été en déplacement. Il n'y a qu'eux … Il n'y a toujours eu qu'eux. Luciole … Son cœur se serre en pensant au jeune homme, de quelques années son aîné.

Le jeune homme aux cheveux cendrés est actuellement dans une taverne, un pichet d'alcool entre les mains, qu'il ne boit pas. Assez étonnant pour un samurai. Luciole et Bentenmaru se sont souvent moqués de lui à ce sujet : il n'aime pas le goût mais surtout, il ne tient pas l'alcool. Et un petit Akira ivre, à l'époque, c'était sans doute hilarant. Faisant légèrement tourner sa pinte, il se demande si c'est toujours le cas ou si maintenant, il serait plus résistant au breuvage ? Que dirait Luciole s'il le voyait bourré ? Des commentaires moqueurs avec la voix la plus neutre du monde. Luciole. Une de ses paupières closes frémit légèrement et ses lèvres se plissent alors que le bout de ses doigts se crispent sur le haut de sa pinte. Tout va bien, n'est-ce pas ? Shinrei n'a pas réellement tué Luciole ? … Ca ne se peut pas ! Il ne peut pas être … Akira inspire et expire profondément. Rester dans l'ignorance est bien le plus compliqué. Il se revoit se mettre dans une colère froide, laissant exprimer ses émotions. Il se souvient de son Shinrei, comment as-tu oser?! Son cœur n'avait pas pu supporter la perte de Luciole. Comment le pourrait-il ? … Il a beau être agaçant, il a beau le fatiguer et l'énerver … Il est Luciole, des Quatre Sacrés du Ciel. C'est évidemment la seule raison.

Akira laisse échapper un léger soupire. Avant d'être transporté à Arcadia, il a cru voir Luciole stopper le combat entre Kyo et Shinrei. Il n'est sûr de rien, tout c'est passé si vite. Pour être franc, il n'a vu qu'une ombre. Mais Akira refuse de perdre espoir, ça provoquerait beaucoup de choses. Pourtant, il ne peut malgré lui, s'empêcher de douter. Le génie de l'effort n'est pas connu pour être effrayé par beaucoup de choses, mais là … Oui, c'est vrai, lui même le reconnaît : il a peur.

C'est bien cette peur et cette frustration qui le fait prendre cette pinte pour en boire une … longue gorgé ? Il a bu sa boisson d'une traite. Comme on pouvait s'y attendre, c'est beaucoup trop fort pour Akira, qui le rouge lui montant aux joues, se met à tousser. Beurk, dégoûtant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Keikoku
Lune Rouge
Age - 22 ans
Univers - Samurai Deeper Kyo
Camp - Valuan
Atrribut lunaire - Le feu
Inventaire
Un sabre
Luciole s'était encore perdu.

Il se trouvait sur cette terre depuis environ deux jours et il avait enfin compris qu'il ne devait être au Japon. Ce qui était étrange, c'était qu'il ne se souvenait pas avoir pris le bateau, ou même la voix des airs. Il avait mis un pied devant l'autre pour aller combattre Kyo et puis il s'était retrouvé ici.

Sur le moment, il s'était dit qu'il avait dû développer un autre pouvoir un peu bizarre dû à ses extraordinaires talents de Mibu et il s'était contenté de marcher.

Marcher l'apaisait. Il avait serré la garde de son sabre de sa main gauche, comme s'il voulait être totalement être sûr d'être apaisé et il avait mis un pied devant l'autre, commença à découvrir ces contrées étranges.

La végétation, la faune, sans compter la flore étaient différentes que ces du Japon. Luciole ne s'y connaissait pas beaucoup en végétation ou en animaux, mais assez pour savoir que certaines espèces de plantes ou qu'une chute d'eau qui descend dans le vide n'a rien à voir avec ce qu'il avait l'habitude de voir chez lui. Il s'était alors gratté la tête et avait abordé le problème avec désinvolture, comme à son habitude : tant pis, il allait bien voir ce que ce voyage donnait.

La seule chose qui le frustrait considérablement était sans nul doute de ne pas être parvenu à croiser Kyo et à croiser le fer avec lui. Il aurait bien eu envie de combattre quelques personnes, par ici, mais jusqu'à présent, il n'avait croisé que quelques animaux et deux ou trois paysans effrayés qui s'étaient enfuis sur son passage : il n'avait pas bien cherché à les poursuivre, mais au moins, ça l'avait rassuré quant au fait qu'il n'était pas le seul être vivant dans le secteur. S'il y avait des gens faibles, il y avait sûrement des mercenaires ou des esprits qu'il pourrait combattre, non ?

Luciole bailla, la bouche grande ouverte : depuis combien de temps était-il sur la route ? Depuis combien de temps ne s'était-il pas arrêté pour dormir ? La tête un peu lourde, Keikoku des cinq planètes, celui-là même qui était un génie du sabre et qui savait invoquer le feu, commença à scruter autour de lui pour voir s'il n'y avait pas quelque chose d'habitable pour le squatter. En temps normal, il se serait bien lové par terre, tel un chat, mais il ne connaissait pas encore très bien la région et il dormirait trop mal, s'il devait rendre actif tous ses sens.

Au bout d'une quinzaine de minutes, Keikoku trouva ce qu'il voulait : une charmante petite habitation dans la forêt. Il ne se posa aucune question et grimpa à la fenêtre la plus haute : il avait effacé son aura depuis un bon moment, il ne craignait absolument rien, d'après lui.

Il arriva dans une chambrette assez propre. Le lit était fait à la perfection, alors, le guerrier ne se posa aucune question, retira ses chaussures et s'y glissa.

C'était tellement confortable qu'il s'y endormit aussitôt.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 352
Date d'inscription : 26/05/2018
Akira
Lune Mauve
Age - 19 ans
Univers - Samurai Deeper Kyo
Camp - LES IXA'TAKANS (pour le moment)
Attribut Lunaire - Glace
Inventaire
Deux sabres
Combien de pichets d'alcool a-t-il vidé ? Akira ne serait le dire, mais une chose est sûre, alors qu'il titube en prenant le chemin de chez lui, il a toujours la chope dans une main. Seigneur, il est aussi pathétique que Yukimura Sanada. Oh, Akira, ça c'est gratuit. Un ricanement s'échappe de ses lèvres. Au moins, bien que ivre, il est capable de toujours raisonner. Le petit génie laisse tomber la choppe qui se brise sur la terre. Il n'a pas besoin de ça. Akira a conscience d'avoir été tout, sauf raisonnable. Et ce qui l'irrite d'avantage ? C'est bien de se mettre dans un état si dégradant pour Luciole. Lui et son air stoïque. Il grimace et inspire profondément, levant la tête vers le ciel, savourant le vent qui vient rafraîchir ses joues rougis par la boisson. Et bien mon pauvre gars, tu n'as pas fier allure.

La nuit est tombée lorsqu'il reconnaît enfin l'aura familière de la lisière de la forêt. Bon au moins, il a su rentrer chez lui malgré son esprit pas très net. Il ouvre la porte et entre en soupirant. Akira tire sur ses sabres un peu avec difficulté pour le retirer de son ceinturon. Voulant les adosser au mur, il manque de se casser la figure.

« Bordel ! » Il se retient, les mains contre le mur. Akira affiche une moue de dégoût par son propre vocabulaire. Effectivement, il n'a vraiment pas les idées claires pour parler ainsi. Et en plus, il pue l'alcool. C'est très désagréable. Comment ses compagnons peuvent aimer ça ? Et lui, pourquoi est-ce qu'il a fait ça ? Akira pousse un soupire. Il vaut mieux se reposer, demain, il aurait tout le temps pour maudire sa bêtise.

Alors le jeune samurai se laisse tomber ni plus ni moins, dans son lit.

« Aie ! Mais qu'est-ce que … ? » Son corps percute brusquement … Ce qui semble être un autre corps ? Quoi ? Est-ce qu'il se serait trompé de maison ? Non, c'est pourtant bien chez lui, impossible de commettre cette erreur, il ressent l'environnement. Une de ses mains se porte au visage de l'inconnu sous lui puis au enfin, une présence s'élève doucement.

« … Luciole ? »

N'importe quoi. Mon pauvre Akira, tu as vraiment trop bu. Continuant de surplomber le prince charmant venu se reposer dans sa couche, le petit génie s'appuie sur ses mains, de part et d'autre de la tête du corps, pour se redresser un peu et le toiser, son visage si près du sien.

Voila maintenant qu'il se met à imaginer que Luciole est ici. Akira, tu demandes donc à ce point sa présence ? Bien sûr que non. C'est son esprit défaillant à cause de l'alcool qui met en avant ses doutes sur le fait que son compagnon d'arme soit en vie ou non. C'est simplement le reflet de ses … espoirs ? Pas qu'il y accorde autant d'intérêt mais il ne déteste pas Luciole au point de vouloir sa mort. Évidemment que non.

Complètement ivre, il pose son front contre le sien.

« Luciole … Tu n'es pas mort, n'est-ce pas ? »

Akira est suffisamment proche pour ressentir son odeur. Rassuré par sa présence illusoire, cela lui donne presque l'impression que …. Minute. Son odeur ? OH BON SANG ! Akira pousse un crie -des plus virils- et se rejette en arrière, tombant fesses contre le sol. Les joues en feux. L'alcool, évidemment.

« Lu-Lu … Luciole ! LUCIOLE ! Mais qu'est-ce que tu fiches ici ? Et pourquoi tu es dans MON LIT ? MAIS QUEL CRETIN !! Il faut toujours que tu fasses des choses bizarres hein ?! »

Trop occupé à s'énerver, Akira prendre le temps un peu plus tard, qu'effectivement, Luciole est bien en vie, et présent à Arcadia. Il n'est plus seul. Mais pour l'instant … Engueulons-le.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Keikoku
Lune rouge
Age - 22 ans
Univers - Samurai Deeper Kyo
Camp - Valuan
Attribut lunaire - Le feu
Inventaire
Un sabre à double tranchant

Luciole faisait un super rêve, le genre de rêve où il était à table et mangeait des sandwich au wasabi. C'était un rêve génial, il le partageait avec un ours géant qui lui parlait en japonais et tout cela semblait parfaitement normal : c'était un rêve, après tout. Lorsqu'il mordait dans le sandwich plein de wasabi, il sentait l'épaisse substance verte dépassée des deux côtés et lui chatouiller agréablement les narines. C'était piquant, c'était chaud, c'était tout ce qu'il adorait.

Il aurait bien continué éternellement son rêve s'il n'avait pas entendu un cri le déranger et le réveiller en sursaut. Il attrapa immédiatement sa lame pour ouvrir les yeux et la dégainer sur...Akira.

C'était un Akira différent de celui qu'il avait connu en tant que Sacré du ciel. Il semblait avoir gagné quelques centimètres de hauteur et dormait debout. Luciole se demanda pendant quelques instants ce que pouvait bien faire Akira par ici, avant de se dire qu'il avait dû arriver ici comme lui !

« ...Si je suis mort ? ...Je ne crois pas. Akira, qu'est-ce que tu fais ici ? »

Il n'avait pas non plus rengainé l'arme car Akira était un ami – un fan hardcore serait plus exact – bien connu de Kyo et que Kyo était son ennemi pour le moment. Il n'avait pas encore d'explications concernant l'étrange apparence d'Akira, mais il supposait qu'il avait changé de look, comme lui avait coupé ses longues tresses...il devait s'être donné un drôle de défi, comme celui de marcher le plus longtemps les yeux fermés. C'était sûrement ça, ce qu'il était bête, Akira !

Keikoku des cinq planètes se leva du lit. Akira ne savait sûrement pas qu'il appartenait au clan Mibu et il n'avait aucune raison de lui dévoiler : il savait d'avance qu'il allait être très chiant, par contre, alors il comptait prendre ses jambes à son cou le plus rapidement possible. C'est bête, il avait trouvé un toit et un lit confortable. Il aurait bien aimé qu'Akira ne se pointe pas et qu'il puisse finir sa nuit tranquillement.

« Akira, tu es ri-di-cule. Tu tombes les quatre fers en l'air sur tes fesses ! Tes fesses bleues ! », dit-il en faisant mine de s'étouffer de rire. « Tu as vachement grandi. Cela dit, si je dégaine le sabre pour te tuer, je préférerai que tu ouvres les yeux pour me combattre. Je préfère regarder mes adversaires en face pour les tuer et toi...toi, j'ai envie de te foutre une bonne raclée, étant donné que je n'ai pas pu trouver Kyo. »

Il avait déclenché l'aura qu'il retenait depuis tout à l'heure et elle avait rempli la petite pièce, étouffante, chaude et meurtrière. Keikoku avait dégainé son sabre et s'était mis en garde, un sourire sur ses lèvres qui ne trahissait que l'envie, très enfantine, de se battre jusqu'à la mort.

Ça faisait si longtemps.

Trop longtemps.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 352
Date d'inscription : 26/05/2018
Akira
Lune Mauve
Age - 19 ans
Univers - Samurai Deeper Kyo
Camp - LES IXA'TAKANS (pour le moment)
Attribut Lunaire - Glace
Inventaire
Deux sabres
… Qu'est-ce qu'il fait là … Qu'est-ce qu'il fait là … QU'EST-CE QU'IL FAIT LA ?! Cet idiot de Luciole lui demande SERIEUSEMENT ce qu'il fait là ? Lui, il est tranquillement CHEZ LUI, avec une passager clandestin dans SON LIT ! Alors celui qui devrait poser la question, c'est bien Akira. Bon, on se calme ! Inspire, expire ! Il ne va quand même pas lui faire le plaisir de s'énerver tout de suite ! Au moins rester calme les premières minutes. Il n'y a vraiment que lui pour le mettre dans un tel état. Habituellement, Akira perd son calme quand il s'agit de Kyo, que quelqu'un lui cause du tort, de près ou de loin.

Il pousse un soupire à fendre l'âme.

« Ce que je fais là ? Tu es chez moi, Luciole. » Oulaaaa ça tourne dans sa tête. Ne pas crier !

…. Luciole est chez lui. Akira prend enfin le temps de réaliser qu'il est en vie. Toujours aussi antipathique, toujours peu d'intérêt pour ce qu'il lui arrive, mais en vie. Il ne semble même pas soulagé de le remarquer. Tout le contraire du petit génie, qui ne peut qu'être rassuré de le voir en chaire et en os. Avouons-le, il n'aurait jamais pu supporter de perdre son frère d'arme.

Sa frayeur et sa stupeur passée, Akira se redresse un peu, en position toujours assise, posant ses bras sur ses genoux relevés. Il aurait levé les yeux au ciel, s'il n'avait pas été aveugle. Akira pose une main sur sa lame, sans se blesser.

« Tu veux bien ranger ton sabre ? » Il glousse stupidement, merci l'alcool.  « Ce n'est que moi. Je savais que tu ne pouvais pas être battu aussi facilement. Ne crois pas que je me suis inquiété. Si tu étais mort, ça aurait simplement signifié que tu n'étais pas digne d'être un Sacré du Ciel. »

Akira peut balancer ce que ça lui chante, puisque de toute manière, Luciole est en vie. Hors de question de lui montrer l'étendue de son inquiétude. Non, l'adolescent préfère prendre son air suffisant qui lui correspond bien, le dénigrant et le jugeant comme il a prit l'habitude de le faire récemment. C'est sa manière de se protéger et lui même de ne pas mettre de mots ou de pensées sur ce qu'il ressent.

Il secoue la tête.

« Mais il semble que ce ne soit pas le cas. Tant mieux. Je ne suis pas déçu. Bontenmaru a du pleurnicher de joie de te voir en vie. Pathétique. »

Un petit ricanement sort de sa bouche. Étrangement, porter une critique envers leur ami lui permet de garder contenance. Du moins, jusqu'à que Luciole se mette à se moquer de sa chute, tout en rappelant un secret humiliant dévoilé par Akari. Et le voilà à débiter des choses stupides et être près à combattre ? Malgré la chaleur étouffante qui se répand dans la pièce, Akira garde son calme. Et ne se relève pas pour autant. C'est une manière de se garder sauf. Le temps de réfléchir. Luciole ne semble pas savoir qu'il est aveugle et dit ne pas avoir retrouvé Kyo. Est-ce qu'il est possible qu'ils ne viennent pas de la même temporalité ? En en juger par son physique, si c'est le cas, ils ne doivent pas avoir beaucoup de différence.

« Baisse ton arme, Luciole, je ne veux pas me battre. » Akira se relève enfin, toujours avec ce calme olympien.

« Est-ce que tu sais au moins où tu es ? A Arcadia.  Et je ne peux pas ouvrir les yeux, je suis aveugle. Depuis 4 ans. Tu ne trouveras pas Kyo ici. Tout comme nous ne pouvons pas retourner chez nous. On est seul, Luciole. Mais …. Je suis trop ivre pour en parler. Là, j'ai juste besoin de dormir. Ca risque d'être compliqué si tu en profites pour essayer de me tuer ou de filer. Si tu acceptes de rester ici jusqu'à demain, je te dévoilerais tout ce que je sais sur Kyo et que tu ignores. Concernant les récents événements. Marché conclu ? »

Akira est trop bourré pour lutter contre Luciole, tout comme il sait qu'il ne peut pas le laisser partir pour autant. Il sait que la tache n'est pas aisée avec quelqu'un d'aussi désintéressé que Luciole, mais il sait que sa curiosité concernant Kyo est aussi puissante que la sienne. Pour des raisons différentes, certes.

Un frisson parcours son corps, Akira, prit de nausée, pose une main sur son coeur.

« J'ai trop bu, je crois que je vais vomir. » Pathétique, Akira ! Sois un homme !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Tu ne peux pas mourir ... [PV Luciole]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» 2x07 : "Servir ou mourir"
» Veut mourir à cause de sa séropositivité [LIBRE]
» Renaud va t-il mourir?
» Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Skies of Arcadia - crossover manga :: Zone RP :: Lune verte - Civilisation Verte - Les Ixa'takans :: Continent Ixa'takan :: Horteka-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet