Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|
À l'abordage (judal)
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 01/09/2018
Age : 23
MessageSujet: À l'abordage (judal) Jeu 6 Sep - 18:20
Korra
Lune bleue
Age - 18 ans
Univers - The Legend of Korra
Camp - Les Yafutomans, ou tout simplement contre toute forme d'oppression
Atrribut lunaire - Eau et vent
Inventaire
Ses vêtements de la tribu de l'eau,
Un bracelet qu'elle porte autour du bicep
Souris, t'es filmé ! -
Korra avait fini par adorer cet endroit. Certes, ses amis lui manquaient. Ceux qu'elle considérait comme sa famille, mais son esprit aventurier avait tout de suite été captivé par cette possibilité d'explorer des terres inconnues. Évidemment, elle avait eu pas mal d'ennuis ces derniers temps, puisqu'elle n'était pas vraiment du genre à passer inaperçue. Puis ce n'était pas parce qu'elle avait changé de monde qu'elle avait abandonné son tempérament bouillant, et son franc parler qui pouvait en irriter plus d'un. C'était comme à son arrivée à la cité de la république. Elle voulait bien faire, aider comme elle le pouvait, mais ne prenait pas nécessairement les bonnes décisions. Non, casser tout ce qui l'entoure n'était pas une bonne stratégie, les gens n'appréciaient pas en général.

Outre le fait qu'elle n'avait aucun de ses proches avec elle, pas même sa fidèle Naya, ce qui l'avait angoissée au départ était son rôle d'Avatar. Enfin, angoisser était un bien grand mot. Elle avait fini par se dire qu'elle pouvait très bien garder les mêmes responsabilités ici, sa même volonté de faire le bien, à sa manière, et que chez elle, la défaite d'Amon avait pu donner un répit. Elle avait fait son devoir et avait aidé les gens. Alors à défaut de ne pas savoir comment repartir chez elle, elle allait continuer à être elle-même ici, pour le meilleur et pour le pire.

La jeune femme avait fini par s'installer dans la civilisation bleue, leurs navires volants l'avaient fascinée. Puis, elle devait bien se loger quelque part. Malgré son tempérament fougueux, elle s'était plutôt bien intégrée. N'aimant pas se sentir inutile, elle avait fini par proposer son aide, et elle se retrouva donc à bord d'un des navires, de retour d'une exploration pour ramener un quelconque objet. Elle avait surtout servi de protection rapprochée, et on l'avait plutôt rembarrée lorsque, curieuse, elle avait voulu savoir ce qu'ils étaient allés chercher. Après avoir bougonné dans son coin, la jeune Avatar avait fini par profiter des paysages et avait mis le temps à profit pour en apprendre un peu plus. Certains matelots se firent une joie de lui montrer les rudiments de navigation. Heureusement car c'était plutôt calme. Pas même une bagarre. Niet. Nada.

Accoudée sur le bastingage, la brunette fixait, un peu l'esprit ailleurs, une des îles volantes se rapprocher. Bon, ce voyage avait manqué un peu d'action, certes, mais elle ne le regrettait pas. C'était un moyen comme un autre de tenter d'avoir la confiance de ces gens, elle l'avait appris à ses dépends lorsqu'elle avait mis les pieds pour la première fois dans la cité de la république. Les belles paroles restaient du vent. Les actions, elles, parlaient d'elles-mêmes. Enfin, tout dépendait de ce qu'ils faisaient ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 317
Date d'inscription : 26/05/2018
MessageSujet: Re: À l'abordage (judal) Dim 9 Sep - 15:44
Judal
Lune Argentée
Age - 19 ans
Univers - Magi
Camp - Magi de Valuan
Attribut Lunaire - Vie et Mort
Inventaire
Une baguette magique (qui peut prendre l'apparence d'un trident)
Souris, t'es filmé ! -
En équilibre au rebord d'une haute fenêtre, une jambe dans le vide, le Magi de la forteresse Valua s'ennuie ferme. Une moue abattue sur son ses lèvres, une main sur son menton, le coude posé sur son genou relevé, le brun pousse un soupire à fendre l'âme. Lentement, il joue avec sa longue natte, la faisant glisser, telle Raponce, hors de la fenêtre. Lorsqu'il était petit, un membre de l'organisation Al-Thamen lui a dit que les grands héros ne se coupent jamais les cheveux : ils sont les plus forts. Evidemment, l'esprit enfantin l'a cru et Judal ne les a jamais coupé. Ah, comment est-ce qu'il fait tenir sa longue natte ? Un mystère qu'il n'est pas prêt de révéler.

Second bâillement de la part du Magi noir. Voila un moment qu'il est enfermé à Valuan. Tout ceux qui le connaissent savent qu'un Judal qui s'ennuie … Est de mauvaise augure. L'oracle n'a pas été demandé ces derniers temps. Que fait-donc cette sotte de Jade ? Si elle ne trouve pas de quoi le distraire, il risque de lui même détruire la salle du trône pour attirer son attention. Un sourire sarcastique se forme sur son visage à cette idée. C'est vrai que ce serait amusant. Mais ça ne changera pas qu'il sera toujours à l'intérieur de la forteresse.

Alors Judal décide de voir si l'herbe est plus verte ailleurs. (Vu l'environnement de la lune jaune, ce n'est pas bien compliqué.) Il a toujours eu l'habitude de ne pas suivre les ordres, de faire comme bon lui semble. Bwah, il ne tardera pas à revenir. Rien de mieux qu'un petit voyage pour se dégourdir les jambes, et un bon combat pour lutter contre le sommeil. Eclatant de rire, il se lève sur le rebord de la fenêtre et jette alors son tapis volant à l'extérieur avant de sauter dans le vide, ni plus ni moins. Judal atterrit souplement sur son tapis et s'asseoit dessus alors qu'il prend rapidement le chemin hors de la pénombre jaunâtre, évitant au passage de se prendre des éclairs.

***

A chaque pas, le magi semble flotter dans les airs, la pointe de ses pieds nus, n'effleurant que rapidement le sol de Yufutoma. Passant devant un marché, il grimace devant les salades et les carottes, s'éloignant comme si elles avaient la peste. Judal se penche vers un stand pour renifler le poisson avant de se redresser en se bouchant le nez. Seigneur, on se croirait à Sindria, le domaine de l'autre stupide roi. Son visage s'éclaire enfin d'amour quand il aperçoit son stand de prédilection ! Des pêches ! Le magi en choppe donc une en mode furtif avant de sauter sur son tapis et de s'élever dans les airs. Dans la direction des autres îles, il cherche quelque chose d'amusant.

Et trouve enfin. Un navire qui s'approche non loin de lui. Son sourire se fait encore plus grand alors qu'il se lève sur son tapis, toujours dans les airs, tournant ses mains sur ses hanches.

« Et bah voilà ! » s'excalme-t-il d'un ton enjoué.

Judal saute de son tapis qui tombe au loin. Le Magi reste debout dans les airs alors que le rukh se manifeste autour de lui, dans une nuée de petites ailes d'oiseaux totalement noires. Son regard rubis se fait plus dangereux alors qu'il sort sa baguette magique de l'intérieur de la toge qui entour ses épaules.

On peut dire qu'il ne passe pas inaperçu. Déjà par sa maigre silhouette dans les airs que par la multitude de rukh qui l'entour. Judal lève alors sa baguette. Des pics de glace se forment autour de lui avec un rire un peu dément, il envoi le tout s'abattre sur le dit navire. Satisfait par les morceaux du bateau qui s'éparpillent dans les airs, le magi se pose au sommet d'une voile encore dressée. La colonne n'est pas bien stable et penche un peu sur le côté. Il s'assoit dessus, bougeant ses jambes dans le vide. Avec un regard ennuyé, il regarde le fiasco sur lui.

« Dites ? Vous allez arriver à atteindre une île avant de sombrer dans les cieux ? »

Certains rukh s'éloignent un peu de lui pour s'approcher d'une jeune femme alors que Judal croque dans sa pêche. Il pose son regard sur elle.

« Toi ! T'es spéciale hein ? » Retrouvant son sourire, il saute de la voile à un petit mètre du sol, se penchant vers la demoiselle. « Pourquoi mes rukh sont attirés par toi ? T'es qui ? »

Sans attendre de réponse, Il la choppe par le haut et la jette par dessus bord en prenant le même chemin. Ils atterrissent tous les deux sur le tapis, bercé par les rukh.

« Accroche toi et essaie de ne pas tomber, je ne rattraperais pas » Ils volent si vite jusqu'à la première île en vue que les deux s'écrasent sur la terre ferme. Judal roule sur le sol et fini par se relever, un peu plus loin, rejetant sa natte en arrière. Les Rukh semblent avoir disparu, pour le moment.

« Alors, t'es qui ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 01/09/2018
Age : 23
MessageSujet: Re: À l'abordage (judal) Lun 8 Oct - 16:28
Korra
Lune bleue
Age - 18 ans
Univers - The Legend of Korra
Camp - Les Yafutomans, ou tout simplement contre toute forme d'oppression
Atrribut lunaire - Eau et vent
Inventaire
Ses vêtements de la tribu de l'eau,
Un bracelet qu'elle porte autour du biceps
Souris, t'es filmé ! -
Peut-être aurait-elle dû éviter d'émettre le souhait qu'il se passe quelque chose d'un peu plus palpitant. Ne disait-on pas de se méfier de ce que l'on souhaite ? Elle allait le découvrir bien assez vite ! Dans ses pensées, accoudée au bastingage, le regard littéralement dans le vide, ce fut les cris de l'équipage qui l'alertèrent. Elle évita de justesse un pic de glace alors que le navire prenait cher. Mais c'était quoi ce bordel ?! La jeune femme vit l'auteur de ce méfait et elle serra les points, prête à en découdre. Mais les petites ailes noires qui vinrent tournoyer autour d'elle l'intriguaient. Qu'est-ce que c'était ? Qui était ce type ? Pourquoi avoir attaqué le navire ? L'inconnu posa lui-même quelques questions à son propos, mais Korra n'eut pas le temps de répondre, elle qui s'apprêtait à l'agresser verbalement à son habitude, avant de passer aux poings.

L'instant d'après, elle basculait par dessus bord. Elle qui n'avait pas vraiment la peur du vide, elle eut quand même la frousse. Heureusement, elle n'eut pas besoin de faire appel à son pouvoir de l'air (et heureusement, avec cette lune elle risquait d'accidentellement couper le navire en deux) et elle atterrit sur une surface étrange. Un tapis ... qui vole ? Valdinguée de tous les côtés, elle n'eut d'autre chose que de s'accrocher, se retenant de faire frire son opposant et leur moyen de transport avec. L'atterrissage fut violent mais elle parvint à amortir sa fiche d'un courant d'air, se remettant sur ses pieds, en position de combat.

Le terrain lui était plus favorable, elle ne risquait pas de toucher un innocent ou de les faire tomber dans le vide. « T'es sur le point de le découvrir, débile ! », vociféra-t-elle, l'adrénaline coulant dans ses veines. Ni une ni deux, elle fonça vers lui, tournoyant sur elle-même comme si elle allait lui donner un coup de pied et lui balança tout bonnement un jet de flammes dans la tronche, profitant du mouvement pour augmenter sa puissance de frappe. Bon, d'accord, elle adorait se battre. C'était dans son sang, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir cette euphorie lors des combats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 317
Date d'inscription : 26/05/2018
MessageSujet: Re: À l'abordage (judal) Mer 24 Oct - 9:48
Judal
Lune Argentée
Age - 19 ans
Univers - Magi
Camp - Magi de Valuan
Attribut Lunaire - Vie et Mort
Inventaire
Une baguette magique (qui peut prendre l'apparence d'un trident)
Souris, t'es filmé ! -
Débile ? Cette idiote doit le confondre avec l’autre stupide Sinbad. Penchant la tête sur le côté, Judal se dit que pourtant, ils ne se ressemblent pas du tout. Cependant, ce n’est pas le moment pour relâcher son attention.  La jeune femme attaque alors en attaque particulièrement bourrine qui fit rire le Magi. Il l’aime bien, celle-là ! Elle n’a pas le regard plein de pureté d’Aladdin. Non, elle veut se battre, comme une passion qui la dévore et la consume. Voila qui plaît au Magi qui ne connaît que ça. Elle danse et tournoi dans un jais de flamme saisissant. Elle aurait clairement sa place en guerrière concubine sur les terres de l’empire Kô. Par contre Judal, évite ce genre de propos. Non qu’il soit attiré par la grâce mais c’est quelque chose d’assez courant comme il a pu le remarquer chez lui. Enfin grâce …. Celle-là ressemble plutôt à un poisson qui essaie de nager hors de l’eau en battant furieusement des nageoires.  Une petite boule de nerfs.

Judal évite le jais de flamme en reculant brusquement, bien qu’une partie de son bras à légèrement roussi, brûlé. Le Magi ne semble pourtant pas s’en soucier. Les Rukh noirs continuent de danser autour de lui, comme un soutien moral inutile mais confortable. Il est habitué à leurs sombres présences, à se noyer dedans. Cela fait si longtemps qu’ils ont perdu leur lumière. Si Judal n’avait pas été enlevé durant son enfance et élevé par ces monstres, tout aurait été si différent. Maintenant il en a conscience, ce n’est pas ce que le destin avait prévu pour lui. Il aurait dû être un Magi resplendissant de lumière.  Sa vie n’a été que mensonge, manipulation, dépravation et noirceur. Mais au fond, ça lui convient, il l’accepte. Est-ce vraiment si important ? C’est comme ça qu’il s’amuse le plus en tout cas. Il est trop tard pour se lamenter, depuis bien longtemps.

Un sourire dément se forme sur son visage au contact de la brûlure sur son bras qui commence à picoter.

« Borg »

Un bouclier de protection apparaît devant lui. Judal disparaît pour réapparaître au-dessus d’elle, à quelques mètres dans les airs. Il s’amuse à faire pleuvoir des multitudes de pics de glace dans sa direction, inlassablement, l’attaquant à chaque fois qu’elle se déplace.

« Détruis-les si tu peux ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
À l'abordage (judal)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A l'abordage de l'Onirique [FINI]
» [ Mission de rang B ] À l'abordage ! [ Solo ]
» ۞ Les Relations de Judal, l'Oracle d'Al-Thamen ۞
» infinity 15/12/07 200pts
» Mise à jour 1.01 - 27/12/2011

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Skies of Arcadia - crossover manga :: Zone RP :: Lune bleue - Civilisation Bleue - Les Yafutomans :: Îles-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet