Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|
Étonnantes retrouvailles [PV Narumi Takuma]
avatar
Messages : 332
Date d'inscription : 02/09/2018
Age : 24

       
Evan Rosary
Lune Jaune
Age - 28 ans
Univers - Personnage de manga - Reborn
Camp - Le sien
Attribut lunaire - Foudre
Inventaire
Anneau de la brume
boite arme
Evan était arrivé deux semaines plus tôt. Deux semaines qu'il étudiait ce monde et les différents groupes d'individus qui y vivaient. Ils voulaient en savoir le plus possible. Hors de question qu'il soit prit au dépourvu. Cela ne lui ressemblerait pas. Déjà que le voyage entre les deux mondes avaient grandement chamboulés ses plans, hors de question de rester sur cet état des faits.
Rapidement, le britannique avait pu comprendre la situation de ce monde, le concept des lunes, le conflit entre Valuan et les autres continents. De plus, sa capacité à jouer à merveille la comédie l'avait particulièrement aidé, s'intégrant dans les groupes, bénéficiant d'informations et d'un soutien financier bienvenu. Après tout, dans ce monde, il n'avait initialement ni argent ni domicile. Comme si Evan Rosary pouvait vivre dans la rue. Et puis quoi encore ?

Actuellement, Evan explorait le continent Nasrean, et plus particulièrement sa capitale Nasrad. Continent qui ne trouvait pas grâce à ses yeux. Les déserts, ce n'était pas pour lui. Il ne restera pas ici plus que nécessaire. Juste le temps d'en apprendre un maximum sur les liens, et de savoir si d'autres personnes venaient d'ailleurs, tout comme lui. Ne jamais rien laisser aux hasards. Nasrad semblait d'ailleurs être un excellent endroit pour grapiller des informations. Cette ville grouillait de commerce et disposait d'un immense marché. C'était donc un lieu rassemblant des personnes voyageant beaucoup et ayant toujours des choses à raconter à qui voulait l'entendre. Ca tombait bien, c'était le cas d'Evan qui savait se montrer très persuasif.

Evan venait justement de finir de parler à un marchand quand son regard fut attirer par une tignasse d'un rouge flamboyant à l'échoppe d'à côté. Un stand de nourriture. De sa vie, il n'avait rencontré qu'une seule personne avec une telle couleur de cheveux. Il s'approcha pour en avoir le coeur net. Il pu voir assez vite le visage de la jeune femme, clairement abattue, assise seule à une table, sans aucun plat devant elle. Narumi Takuma. Alors elle aussi elle avait atterri ici. Intéressant. Et pratique.

L'anglais alla voir le propriétaire de l'échoppe et lui demanda deux plats, qu'il obtient assez rapidement. Evan les prit après avoir payé et alla rejoindre la demoiselle esseulée. Il déposa les plats sur la table, dont un devant elle sans s'annoncer. Il était toujours debout près d'elle quand il parla enfin.

"Vous permettez que je me joigne à vous, Miss Takuma ?"

Evidemment, en tant normal, Evan ne la vouvoyait pas et l'appelait Narumi voire Naru. Disons qu'il faisait son entrée correctement. En parfait comédien, il affichait un sourire rassurant qui ressemblait bien peu au véritable Evan. Mais ça, Narumi ne le savait pas. Pour elle, Evan était l'homme qu'il lui montrait et rien d'autre. Elle ne connaissait que ce masque qui lui avait notamment permit de se rapprocher des familles.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 317
Date d'inscription : 26/05/2018
Narumi Takuma
Lune Bleue
Age - 19 ans
Univers - Katekyo Hitman Reborn
Camp - Aucun sur Arcadia - Vongola dans son monde
Attribut Lunaire - Eau et Vent
Inventaire
Anneau de la tempête, une épée, deux armes à feux.
Les retrouvailles avec son père ne se sont pas vraiment bien passées. Le fait de tomber sur une version de 13 ans plus jeune y est pour beaucoup. A cette époque là, de ce que sait Naru, c'était un homme bien plus colérique que celui qu'elle connaît. Elle a pu le constater, se prenant un gros mur et bien plus encore. Naru n'a pas eu le cœur de retourner auprès de Milo et d'affronter son sourire bienveillant. Pas tout de suite. Il lui faut un peu de temps pour accepter que tout est différent maintenant. Alors elle a rejoint la capitale, s'asseyant dans le premier stand de nourriture qu'elle a trouvé. Pourtant, elle n'a pas bien faim et ne pense pas réellement à manger. Assise, depuis plusieurs minutes, elle regarde droit devant elle, sans rien voir, d'un air perdu … Ou plutôt absent. Elle ne saurait dire combien de temps encore elle est restée ainsi.

C'est finalement une voix familière qui la tire de ses pensées. La rouquine lève la tête, la tournant sur le côté. Son regard s'encre dans celui plein de douceur et d'empathie du mafieux. Evan. Elle cligne des yeux mais c'est tellement surréaliste qu'elle a du mal à assimiler et réaliser qu'il est bien là. Evan Rosery, le pilier de son existence. Un jeune adulte qui a croisé son chemin alors qu'elle n'était qu'une enfant. Lui qui a aidé à retrouver sa famille et qui lui a apprit tout ce qui a été nécessaire pour son développement. C'est vrai, Naru l'admet, elle a toujours été dépendante de lui. C'est normal, il est après tout, le centre de son univers. Il a été son meilleur ami, son confident et … L'homme qu'elle aime. En fait, elle ne saurait dire à quel moment elle est tombée amoureuse de lui. Sans doute que ça toujours été le cas. Les choses sont si naturelles, simples et logiques avec lui. Elle aime sa présence, son calme, son réconfort.

Silencieuse, elle continue de l'observer pendant deux bonnes minutes, sans un mot. Et alors, sa lèvre tremble, une larme coule sur sa joue, alors que son expression, elle, ne change pas. Emma finie enfin par se lever pour faire face à Evan. Une fois encore, elle l'observe. Oui, c'est bien lui, il est bien là. Comment est-ce possible ? Il a lui aussi fait partie du voyage ? Oubliant momentanément la version plus jeune de son père, ses pensées se tournent vers son époque. C'est l'occasion d'avoir des nouvelles de la Varia. Des autres. De son père. Mais au moins, Evan, lui, il est en vie. Une autre larme coule sur sa deuxième joue. C'est avec une lenteur émotive et fragile qu'elle se réfugie dans ses bras, cachant sa tête contre son torse. Ses bras entourent son corps, ses mains serrant sa veste au niveau du dos. Doucement, elle sanglote, laissant la pression de ces derniers jours retomber.

Le temps s'arrête, rien d'autre n'a d'importance que ce parfum, que cette présence. Finalement après un moment, les larmes sont sèches, il n'y a plus de quoi pleurer. Naru inspire doucement et recule un peu. De ses doigts, elle frotte ses yeux.

« … Je croyais que j'étais seule. » Elle se rassoit, regardant enfin l'assiette qu'il a posé près d'elle. Elle retient son commentaire sur la présentation du plat qui ne lui convient pas et lui offre un triste sourire. « Il s'est passé beaucoup de choses. Avant d'arriver ici, je … » Ils ont été attaqué. Mais le sujet est trop fragile pour être énoncé maintenant, Naru sait qu'elle n'en a pas la force. Demain sans doute, mais aujourd'hui .. Elle ne veut pas un drame supplémentaire.

« Je pensais ne jamais te revoir. » Elle rit doucement. « Comment j'aurais fais ? Je ne peux plus imaginer une vie sans toi. Parce que tu as toujours été trop présent. Finalement … Je me demande si c'est une bonne chose. La dépendance n'apporte jamais rien de bien. Qu'est-ce que tu en penses ? »

Demander son avis ne serait pas contradictoire ? Elle a beau dire, la rouquine est rassurée qu'il soit là. Un repère familier et cet fois-ci bien réel, protecteur. Ce n'est jamais une bonne chose oui, mais dans ce monde, elle en a besoin.

« …. Ne me laisse plus seule. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 332
Date d'inscription : 02/09/2018
Age : 24

       
Evan Rosary
Lune Jaune
Age - 28 ans
Univers - Personnage de manga - Reborn
Camp - Le sien
Attribut lunaire - Foudre
Inventaire
Anneau de la brume
boite arme
La réaction de Narumi à sa vue était de très bon augure pour lui. Mais après tout, il avait fait en sorte de créer cet attachement entre eux, qu'elle se confie à lui, qu'elle lui fasse confiance. Cela lui confirmait également qu'elle n'avait absolument aucune idée qu'il avait trahi les Vongola et la Varia. Tant mieux. Il aurait été bien embêter dans le cas contraire. Les choses étaient bien plus simples et pratiques si la jeune femme était de son côté.

Evan n'ajouta pas un mot, attendant qu'elle réagisse ou parle. Ce qu'elle fit au bout de plusieurs minutes, venant se réfugier dans ses bras, des larmes coulaient le long de ses joues. Le mafieux referma ses bras autour d'elle, dans un geste de réconfort et de protection. Il attendait toujours qu'elle se calme et brise le silence. Il voulait pleinement connaître l'état d'esprit de la jeune femme avant de tenter quoi que ce soit. Elle ne tarda pas à le faire, ses larmes séchées et séparer de lui. Evan s'assit à son tour, en face d'elle. Le britannique laissa parler Naru sans l'interrompre, la laissant exprimer ses peurs. Voilà qui allait bien l'arranger.

Narumi n'aborda pas le sujet de l'attaque. Pourtant, dans son hésitation, Evan devinait qu'elle avait failli en parler à l'instant. Il s'arrangera pour connaître sa vision de l'événement plus tard, pour s'assurer que rien ne pouvait le trahir dans l'esprit de la demoiselle. En attendant, Evan lui adressa un sourire des plus rassurant, merveilleusement convaincant.

"Tu n'es pas seule Naru." Il sait depuis bien longtemps qu'elle préfère quand il l'appelle ainsi. Ce qu'il avait fini par accepter de faire. "Ce que j'en pense ? J'en pense que tu as eu une période de ta vie où tu avais besoin du soutien de quelqu'un, et que c'est moi qui suis rentré dans ta vie à ce moment-là. Mais désormais, tu as prouvé que tu pouvais faire tes propres choix. C'est ce que j'espère pour toi en tout cas. Mais d'ici à ce que tu puisses pleinement voler de tes propres ailes, je resterais avec toi. Je te le promets."

Que de beaux discours de la part d'Evan, qui en avait officiellement fait son métier. Après tout, au sein de la mafia, il était censé jouer les "ambassadeurs" en plus d'être un jeune avocat ambitieux et talentueux. En vérité, il était bien moins charitable dans ce qu'il souhaitait pour elle. Le mafieux comptait bien faire en sorte de rester toujours dans cette place centrale dans la vie de Narumi. Il gouta le plat devant lui et grimaça légèrement.

"J'ai connu bien meilleur. Je ne te conseille pas de goûter"

Son sourire s'était plus amusé. Ah Evan.... quand laisseras-tu enfin tomber ce masque ? Pas tout de suite en tout cas. Surtout pas auprès de la jeune demoiselle.

"Je suis arrivé dans ce monde il y a environ deux semaines. Est-ce ton cas ? Si oui, les choses se sont-elles bien passées pour toi malgré l'inconnu ?"

Et voilà qu'il partait dans ses questions. Il se doutait bien qu'elle était arrivée en même temps que lui. Et l'état de Naru avant qu'il n'arrive montrerait parfaitement qu'il s'était passé quelques choses. Il voulait savoir quoi. Il voulait aussi savoir où elle a vécu pendant ce temps. En l'observant, il pouvait dire qu'elle avait vécu sous un toit. C'est déjà ça.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 317
Date d'inscription : 26/05/2018
Narumi Takuma
Lune Bleue
Age - 19 ans
Univers - Katekyo Hitman Reborn
Camp - Aucun sur Arcadia - Vongola dans son monde
Attribut Lunaire - Eau et Vent
Inventaire
Anneau de la tempête, une épée, deux armes à feux.
C’est vrai, Evan est apparu dans sa vie lorsqu’elle n’était qu’une enfant, bien jeune, à la recherche d’un futur et d’une famille inconnue. A la recherche de son père. Il lui a apporté réconfort, courage et stabilité. Sans lui, Naru sait qu’elle n’aurait jamais été en mesure de retrouver sans Xanxus .. Et à cette époque-là, ce dernier n’aurait pas fait un pas vers elle de lui-même. Si elle trouvait son père inaccessible, Naru ignorait jusqu’à aujourd’hui à quel point ça avait été plus que ça dans un passé qu’elle avait pensé révolu. Jusqu’à tomber sur son homologue aujourd’hui même.

« Je te serais toujours reconnaissante de ce que tu as fait pour moi. Et plus encore. Mais ici … J’ai l’impression qu’il faut tout recommencer à zéro. Comment tu fais ? Pour ne pas avoir peur. De te retrouver dans un monde que tu ne connais pas, loin de tes coutumes et loin des tiens. Nous sommes loin de notre galaxie … » Elle relève la tête pour observer la lune rouge qui surplomb les cieux.

C’est vrai. Comment Evan fait pour garder son calme et accepter si facilement les choses. Il a une maîtrise de soi parfaitement absolue. Depuis qu’elle le connaît, ce sourire réconfortant ne semble jamais vouloir quitter ses lèvres. Parfois, il lui arrive de se demander si ce n’est pas factice, si ce n’est pas un rôle qu’il se donne parce qu’il faut bien que l’un des deux soit courageux.

« Ici, il n’y a pas de mafia. Pas de Vongla. Pas de Bovino. Aucun des repères que tu connais. Pourquoi es-tu si calme ? Parfois, il m’arrive de penser que tu fais sans cesse semblant. »

Naru ignore à quel point elle s’aventure dans un terrain dangereux avec de telles paroles dont elle est loin de mesurer leurs portées.

Elle le regarde manger ce plat qui n’a pas du tout l’air d’être à son goût. Pas très engageant, dit donc. Par réflexe, elle recule un peu son assiette. De toute manière, elle a l’estomac beaucoup trop noué pour manger. La rouquine soupire et secoue la tête.

« Si je ne peux pas être une mafieuse, je pourrais me reconvertir dans la cuisine, au moins je te ferais de meilleurs plats que ça. » ne plaisante qu’à moitié Naru.

Ses talents culinaires sont reconnus depuis bien longtemps, mais ce n’est pas la partie la plus importante de sa phrase, n’est-ce pas ? Si Xanxus ne veut pas d’elle dans sa vie, cela risque de changer le futur. Toute sa vie certainement, elle risque de perdre beaucoup de proches. Mais au moins, elle peut se consoler en se disant qu’elle a connu Evan avant tout ça. Puis au fond, quelle importance, puisqu’elle est bloquée ici, loin de la Mafia, au final. Peut-être qu’elle devrait se contenter de ça.

C’est ce qu’elle essaie de se dire, mais à chaque fois, elle revoit le ligre de son père, intervenir en la protégeant pendant l’attaque. Immédiatement, elle culpabilise de baisser ainsi les bras.

« J’ai été accueilli par une adorable personne, Milo. Non, je n’ai pas été à plaindre en arrivant ainsi … Mais … C’est juste que. Quand j’ai entendu des rumeurs sur lui, j’ai traversé les lunes pour le retrouver. C’est pour ça que je suis ici. J’ai retrouvé mon père mais … Mais c’est sa version de 24 ans. »

Inutile d’en dire d’avantage, inutile de préciser que ce fut un fiasco. Sa présence ici le prouve, et puis … L’homme et sa flamme de la colère sont bien connus parmi la mafia.

« Peu importe. Et toi, qu’est-ce que tu as fait pendant ce temps ? Tu vis quelque part ? Je sais que beaucoup d’étrangers se sont adaptés et ont déjà trouvé logement. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 332
Date d'inscription : 02/09/2018
Age : 24

Evan Rosary
Lune Jaune
Age - 28 ans
Univers - Personnage de manga - Reborn
Camp - Le sien
Attribut lunaire - Foudre
Inventaire
Anneau de la brume
boite arme
Evan écouta la jeune demoiselle parler, même si certaines de ses paroles ne lui plaisaient pas. Notamment celle où elle faisait allusion au fait qu'il puisse faire sembler. Oh Narumi, si tu savais à quel point tu as raison. Cependant, il ne laissa rien paraître. Il allait devoir lui retirer cette idée de la tête. Ou la lui confirmer dans un sens qui arrangeait un peu plus le mafieux. N'était-il pas un expert en manipulation qui avait toujours su arranger les choses dans son sens jusqu'à maintenant ? Il était persuadé que même pour ce voyage dans un autre monde il allait finir par tirer son épingle du jeu. Ne lui restait plus qu'à déjà commencé à mettre les choses en place pour que cela arrive.

"Je vais être honnête avec toi Naru" Il repoussa légérement l'assiette posée devant lui, totalement immangeable. "Je me dis que céder à la panique ne m'aidera pas, même si je n'tais pas aussi serein que je veux bien te le montrer aujourd'hui ici. Mais j'ai vite essayé de relativiser les choses. Après tout, j'ai vécu un épisode similaire, bien que moins important. J'ai quitté l'Angleterre, ma famille, tout ce que je connaissais pour aller vivre au Japon. Pays à la langue, à la cultures différentes. Puis j'ai découvert le monde de la mafia, qui m'était également totalement inconnue."

Il marqua une courte pause dans son récit. Son plan n'était donc pas de contredire Narumi. Cela n'aurait peut-être même pas été pertinent ou crédible. Il préférait opter pour l'autre option. Qui éveillait tout de suite bien moins de soupçons. Il jouait du coup la carte de la confidence avec Narumi, de quoi rebondir sur le lien qui est censé les unir. Et jouer sa la corde sensible de la jeune femme.

"Mais j'ai réussi à m'adapter. A trouver ma place. Pourquoi cela ne serait pas le cas ici, en attendant de trouver un moyen de rentrer ?" Evan lui adressa un petit sourire. "Dans un sens, on peut en effet dire que je fais semblant. Mais serais-tu sereine si je te faisais part des doutes qui m'avaient saisi en arrivant dans ce monde ? Surtout que je peux voir que tu es prise par tes propres problèmes et propres doutes. Je préférais donc mon montrer à toi fort et sûr de moi"

Evan était réellement sûr de lui. Mais inutile de se montrer trop vaniteux avec elle. Ce n'est assurément pas ainsi que le mafieux pourrait arriver à ses fins. Avant de continuer, il leur servit à tout deux un verre d'eau. A défaut de pouvoir manger ces plats médiocres, autant s'hydrater. Surtout que cette cité, en plein désert, ne pardonne pas ceux qui oublier de boire. Evan bu donc une gorgée, avant de reprendre la parole d'un ton à un plus léger. S'il n'était pas mafieux et avocat, il aurait parfaitement pu entamer une carrière d'acteur.

"Je serais bien content de manger tes plats Naru. Je sais que eux au moins, ils seront parfaitement maîtrisés"

Pour la suite, Evan ne réagit tout d'abord pas aux paroles de la jeune femme sur l'homme qui l'a recueillit. Pas même au "adorable personne". Inutile de se montrer désagréable non ? Une nouvelle fois, il joua sur un autre registre.

"Je suis heureux de l'entendre Narumi. Au moins, tu as été en lieu sûr dans ce monde inconnu."

Xanxus était donc ici, mais à l'âge de 24 ans. Le jeune. Cela n'arrangeait pas forcément Evan dans ses plans. Il fallait qu'il voit comment gérer ce potentiel problème. Toujours avoir un plan ou un temps d'avance. Narumi a toujours su lui apporter des informations sans se douter de ce qu'il pouvait en faire. Connaissant Xanxus et sachant comment il était plus jeune, Evan devina tout de suite que la rencontre s'est mal passée. Surtout en voyant comment elle refuse d'aborder le sujet. Il choisi de ne pas l'interroger pour le moment.

"J'ai commencé à créer des liens en arrivant, un peu comme toi. Mais pour l'instant, je voyage dans ce monde pour essayer d'en savoir plus, mais aussi pour peut-être trouver une piste pour rentrer au Japon."

C'était presque l'entière vérité. Il voyage. Cherche. Enquête. Du Evan pour les deux derniers points. Mais ce n'était pas forcément pour rentrer. Toute information pertinente était bonne à prendre. Evan est toujours parti du principe que la connaissance est le premier pas vers le pouvoir.

"Tu as dis avoir traverser les lunes pour trouver Xanxus. Tu ne vis donc pas actuellement ici. Dans quelle cité loges-tu?"

Qui sait, s'il s'agit d'un endroit où il n'est pas encore allé, cela lui donne une bonne excuse pour y aller également.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 317
Date d'inscription : 26/05/2018
Narumi Takuma
Lune Bleue
Age - 19 ans
Univers - Katekyo Hitman Reborn
Camp - Aucun sur Arcadia - Vongola dans son monde
Attribut Lunaire - Eau et Vent
Inventaire
Anneau de la tempête, une épée, deux armes à feux.
C'est vrai. Ce n'est pas la première fois qu'Evan laisse tout tomber pour se retrouver dans un pays qui n'est pas le sien. Il a toujours su s'adapter à ses coutumes et son environnement malgré les doutes qui l'ont submergé. Quant-à Naru, elle a traversé tout le Japon pour rejoindre Namimori et plus tard, son chemin l'a mené jusqu'à l'Italie pour faire face à son père et s'imposer avec douceur dans la vie de Xanxus. C'est Evan qui a permit tout ça. Il a toujours été son pilier, celui qui garde la tête froide et qui chasse ses doutes, ses pleurs et ses peurs. Elle lui sourit doucement, tristement.

« Non, évidemment que non. Si tu étais perdue, je le serais d'autant plus. C'est toi qui m'a fait avancer dans la vie … Mais justement. Pendant toutes ces années, je me suis beaucoup reposée sur toi. Je t'ai donné toutes les responsabilités. Maintenant, tu as toutes les qualités requises pour être un grand dirigeant » Rit Naru, en plaisantant, ignorant qu'elle mettait là les mots sur ses ambitions. Que les choses étaient même déjà en marche et qu'elle ne s'est aperçue de rien.

Son regard s'assombrit alors qu'elle reprend son discours après avoir bu une gorgée d'eau.

« Avant, j'avais l'excuse d'être une enfant. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. J'aimerais … Accomplir quelque chose par moi même. Faire quelque chose de grand, sans avoir à me dire, sans Evan Rosery, je tomberais. Et puis … Ca te permettrait de relâcher la pression aussi. »

Elle ne sait pas encore comment s'y prendre mais à déjà quelques idées sur l'objectif à accomplir. Après tout, à Arcadia, ils ne manquent pas de quêtes. Il y a tellement de choses à découvrir. Comme l'a dit Evan, il faut former des liens pour s'en sortir dans ce monde et trouver par la suite un moyen de rentrer chez eux. Peut-être même que ce sera bénéfique et instructif. Elle n'en sera que plus grande à son retour … Et sera en mesure de sauver la Varia. C'est son but et rien ni personne ne pourra se dresser devant elle, devant cet objectif. Elle va devoir forte. Parce qu'il s'agit là d'une question de vie ou de mort.

La rouquine boit une nouvelle gorgée et le scrute alors qu'Evan parle du chemin qu'il a fait à Arcadia pour pouvoir retrouver son sentiment de sûreté. Le rouge lui monte aux joues alors qu'elle détourne la tête, le regard fuyant.

« Et dans tes liens, tu as trouvé une personne particulière ? Que tu souhaiterais emmené dans notre monde ? » Possessive, Naru ? Un peu quand même. Ses sentiments pour Evan ne sont un secret pour personne, ou du moins pas aux principaux concernés. Naru a conscience de ce qu'elle ressent pour lui et ne l'a jamais vraiment caché. Ils n'en ont jamais parlé, parce qu'il n'y a pas besoin de mettre de mots sur ce lien. Il est plus intacte et pur en restant ainsi. Mais oui, elle n'aimerait pas qu'un jour il y ait une Madame Rosary dans son monde, dans sa vie.

« Je suis arrivée sur les pirates bleus mais je ne compte pas y retourner. » Elle secoue la tête et le regarde avec une détermination nouvelle et une volontée hors paire.

« Evan. Je vais trouver les pierres de lunes. Ce sera mon objectif sur Arcadia. Je m'en servirais pour sauver la Varia. Et cet ennemi qui est apparu, quel qu'il soit …. » Elle serre alors sa bouteille d'eau qui explose dans ses mains. « Je l'écraserais. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Étonnantes retrouvailles [PV Narumi Takuma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Skies of Arcadia - crossover manga :: Zone RP :: Lune rouge - Civilisation Rouge - Les Nasreans :: Continent Nasrean :: Nasrad-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet